L'index B-tree

L’index B-tree est une arborescence ordonnée composée de nœuds d'index. Il contient une entrée par enregistrement. Il existe des index créés automatiquement pendant la création d’une contrainte de type « PRIMARY KEY » ou « UNIQUE ». En effet, ce sont des index uniques, l’unicité étant gérée par Oracle à travers des index.

Il est possible de créer un index de ce type uniquement si les valeurs du ou des champs qui composent l’index sont uniques sur l’ensemble des valeurs de la table.

La redéfinition d'une table

Le package « DBMS_REDFINITION » permet la réorganisation d’une table en ligne pendant qu'elle reste accessible aux utilisateurs. Vous pouvez également changer la structure de stockage, par exemple partitionner une table pendant qu'elle est utilisée, ce qui garantit une haute disponibilité pour les applications.

L'index bitmap de jointure

Les bases de données décisionnelles sont structurées selon un modèle en étoile. Une étoile représente généralement un métier dans le cadre du système d’information décisionnel. Ainsi la table centrale est la table de métriques, toutes les informations quantitatives, la quantité des produits, le prix unitaire, etc. La table centrale, est jointe aux autres tables qui continents les sujets d’analyse, appelées les tables dimensions. Tous les sujets d’analyse sont stockés dans les tables de dimensions ; ainsi les libellés qui seront très souvent utilisés dans les clauses « WHERE » pour les filtres, se trouvent dans d’autres tables que celle interrogée. Si vous créez un index sur la table « INDICATEURS » et vous utilisez dans les clauses « WHERE » des champs des tables dimensions, l’index ne sera jamais utilisé.