Le FLASHBACK ARCHIVE

Les opérations « FLASHBACK QUERY » sont toutes tributaires du tablespace de type « UNDO » mais pas seulement, les modifications des tables sont également une source d’erreur. L’objet archive de données flashback permet le stockage des données d’annulation dans un ou plusieurs tablespaces. Le stockage indépendant des blocs « UNDO » est assuré par le processus d’arrière plan « FBDA »  et démarre automatiquement à la création de la première archive de données flashback.

L’utilisation des segments UNDO

Chaque fois qu'une instruction « INSERT », « UPDATE » ou « DELETE » met à jour un ou plusieurs enregistrements dans une table les blocs qui contient les enregistrements sont stockés dans les segments « UNDO ». Les segments d’annulation sont des zones de stockage gérées automatiquement par Oracle. Ils sont stockés dans un tablespace de type « UNDO ».

Chaque fois qu'une instruction « INSERT », « UPDATE » ou « DELETE » met à jour une ou plusieurs lignes dans la table, un verrou LMD ROW EXCLUSIVE est placé. Il permet à des transactions multiples de mettre à jour la table aussi longtemps qu'elles ne mettent pas à jour les mêmes lignes.